Sculpteurs et céramistes

Pablo Castillo, potier-sculpteur

Déités de Pablo Castillo

Déités

La sculpture

La sculpture monumentale conçue pour le JARDIN DES OULES est une œuvre in situ. Elle fait écho au lieu tel qu’il se présente au visiteur, un jardin, prolongement familier de la foret. Elle est en dialogue avec le sens donné à l’espace comme lieu d’art et de culture, via la présence du théâtre de verdure. L’inspiration première passe par l’œuvre théâtrale de Shakespeare « les songes d’une nuit d’été ». Elle représente ses personnages principaux Oberon et Titania, figures forestières et complémentaires empruntées aux mythologies païennes. Le caractère et les mythes liés à chacun sont révélés par un jeu de symbolisme, propre à l’époque de conception initiale du jardin.

 Déités :
sculpture intégralement réalisée en céramique,
matériaux en référence à l’histoire et a l’art de la région. 

 Le but est de créer une scène d’un grand naturalisme où les sujets seraient perçus comme des hôtes en accord et symbiose avec leur environnement, et où le spectateur serait invité à l’onirisme et à la contemplation.

Quelques mots sur l’artiste :

C’est le passage par une école d’art qui lui a révélé ses véritables aspirations, après une formation complète de céramiste et l’exercice de la poterie utilitaire. Depuis lors, Pablo Castillo s’oriente vers la sculpture figurative, dans la lignée des potiers-sculpteurs, comme Jean Carriès parmi tant d’autres, et des arts populaires de terre cuite. Grâce à l’ancestrale technique du colombin, il façonne les volumes en grès, petit à petit jusqu’à leur forme définitive, avant de réaliser un décor peint pour donner aux pièces leur vibrante polychromie. Notons qu’il s’agit de peinture « à froid » et non cuite. Il émaille de symbolisme et de psychologie, son univers onirique, volontiers naïf et profondément inspiré de l’univers du conte et de la fable et de celui de la mythologie, ainsi que certains travaux sur l’analyse du rêve.

Les Eissautier